Aménagement & Développement Durable

Le Grand projet du marais de Brouage

La Communauté de Communes du Bassin de Marennes et la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan (CARO) ont créé en 2016 une Entente intercommunautaire pour une gestion concertée du marais de Brouage, avec l’ensemble de ses usagers.

La carte du Marais de Brouage

Le marais de Brouage constitue l’une des plus riches et emblématiques zones humides du territoire français avec 1 500 km de canaux et fossés sur près de 10 000 ha. Sa désignation en site Natura 2000 et son classement au titre de ses qualités historiques et pittoresques, attestent de la volonté des pouvoirs publics de le préserver et de valoriser ses richesses naturelles, économiques et culturelles.

Issu de l’envasement de l’ancien golfe de Saintonge et modelé au fil des siècles par l’exploitation du sel puis par l’élevage extensif, il n’en reste pas moins un milieu fragile. C’est pourquoi les deux intercommunalités qui ont ce territoire en partage, ont décidé de s’unir afin de mettre en œuvre un ambitieux projet visant à assurer la pérennité de cette zone humide aux multiples fonctions.

Gestion de la ressource en eau

Il s’agit d’identifier les mesures à mettre en œuvre (travaux, curage des canaux, gestion des niveaux d’eau…) afin de préserver une biodiversité et un paysage exceptionnels, tout en confortant les activités primaires (élevage, conchyliculture notamment) et de loisirs (chasse, pêche, promenade).

Pour ce faire, les deux collectivités élaborent un « Contrat territorial Zones Humides » avec l’ensemble des acteurs concernés en partenariat avec l’Agence de l’Eau Adour Garonne, financeur de ce futur contrat.

L’écluse du Pont de la Bergère, à Saint-Just-Luzac

Soutien à l’élevage extensif

Les activités primaires extensives, en particulier l’élevage bovin, œuvrent en grande partie à la préservation du marais. L’enjeu est donc de consolider ces filières pour permette le maintien des activités et leur juste rémunération.

À ce titre, le marais de Brouage a été désigné site expérimental par les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique, ce qui va permettre de poursuivre une réflexion sur la gestion du foncier, l’adaptation des pratiques d’élevage au milieu, la bonne santé des animaux, la valorisation des produits…

Pâturage dans le marais de Brouage

Valorisation du patrimoine

Au regard de la fragilité du site, il s’agit de construire une offre touristique raisonnable, axée sur un tourisme durable, avec la mise en valeur du patrimoine naturel et du patrimoine bâti (citadelle de Brouage, site de Broue, château de Saint-Jean d’Angle, mais aussi « petit patrimoine »…), une valorisation des activités emblématiques (élevage à la ferme, ostréiculture, mytiliculture), et le développement d’un tourisme vert (pistes cyclables, gîtes ruraux…).

Des actions pédagogiques, notamment à destination des scolaires, sont progressivement mises en place pour sensibiliser le public.

Brouage classé parmi « Les Plus Beaux Villages de France »

Contact

Grand projet du marais de Brouage

Tél. 06 07 47 20 06

v.pagani@agglo-rochefortocean.fr