Aménagement & Développement Durable

L’Agenda 21

Pour un développement durable du territoire

Élaboré en concertation avec la population, l’Agenda 21 du Bassin de Marennes entend répondre, au niveau local, aux grands enjeux de préservation de la biodiversité, de lutte contre le changement climatique, de cohésion sociale, de consommation et de production durables.

Pour ce faire, la Communauté de Communes s’est dotée d’un Plan d’action à mettre en œuvre d’ici à 2020 autour de quatre grands axes.

Des cygnes dans le marais de la Seudre
  • La promotion d’une citoyenneté active et responsable

    Nos pratiques de consommations et d’achat ont un fort impact sur les ressources naturelles, sur le traitement des déchets, sur le développement d’activités et d’emplois de proximité, et sur la cohésion sociale du territoire.

    Il convient de les faire évoluer.

    OBJECTIF 1. RÉDUIRE LES DÉCHETS

    • Mise à disposition des habitants, des moyens et des conseils pour réduire leurs ordures ménagères (composteurs, poules…)
    • Mise en place d’actions pour lutter contre le gaspillage
    • Sensibilisation à la réduction des déchets
    • Développement des filières de recyclage pour les déchets produits sur le territoire (coquilles d’huîtres, déchets verts…)
    • Amélioration continue des conditions de travail des agents de collecte et de déchèterie

    OBJECTIF 2. RÉDUIRE LES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES DES HABITANTS

    • Développement des déplacements alternatifs à la voiture individuelle : pistes cyclables, covoiturage
    • Soutien à la rénovation énergétique de l’habitat privé : sensibilisation, conseil et financement de diagnostics
    • Sensibilisation à la consommation énergétique des populations en situation de précarité
    • Meilleur aménagement des quartiers et création d’espaces communs pour favoriser le lien social, les déplacements alternatifs à la voiture individuelle et un habitat plus énergétiquement performant

    OBJECTIF 3. INTERPELLER LES HABITANTS ET LES ASSOCIATIONS SUR LES MOYENS D’AGIR

    • Communication auprès des citoyens sur les projets de la Communauté de Communes et implication en amont : forums, réunions publiques…
    • Mise en avant des initiatives locales de développement durable existant sur le Bassin de Marennes
    • Accompagnement à l’éco-responsabilité des associations : fourniture d’écocup, de poubelles et de conseils
  • La valorisation et la préservation du marais

    Le marais – qui constitue 60% de notre territoire – représente un enjeu majeur de développement durable en matière de biodiversité, d’économie locale, d’histoire partagée et de paysage. L’intervention de la collectivité est nécessaire pour accompagner l’action de l’ensemble des usagers.

    OBJECTIF 1. GÉRER ET PROTÉGER LE MARAIS

    • Réalisation de diagnostics hydraulique et socio-économique, sur la faune et la flore, pour ue connaissance fine et actualisée des marais
    • Animation de la concertation des acteurs socio-économiques des marais
    • Gestion des espèces exotiques envahissantes et sensibilisation
    • Amélioration continue de la gestion hydraulique des marais : réhabilitation du canal de Broue

    OBJECTIF 2. ASSURER LA DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE DU MARAIS

    • Soutien aux activités primaires : soutien à l’installation de producteurs et accompagnement à la création d’un atelier de découpe de viande bovine
    • Développement raisonné de l’accueil touristique dans les marais

    OBJECTIF 3. DÉVELOPPER LA PÉDAGOGIE ET LA SENSIBILISATION DANS LES MARAIS

    • Valorisation pédagogique des marais à destination des propriétaires, des jeunes, des touristes : formation aux enjeux et à l’entretien, guide des bonnes pratiques…
    • Développement de « marais partagés » en partenariat avec les syndicats de propriétaires, les associations et les habitants
  • L’exemplarité des collectivités

    À travers leurs achats et la gestion de leur patrimoine immobilier, les collectivités ont un rôle primordial à jouer en matière d’efficacité énergétique, de consommation responsable, et de maîtrise des émissions de gaz à effet de serre. Elles doivent montrer l’exemple en communicant sur leurs actions.

    OBJECTIF 1. ENGAGER LES COLLECTIVITÉS DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

    • Extinction de l’éclairage public en milieu de nuit
    • Amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments publics par la mise en place d’un système de groupement de commandes pour la réalisation de diagnostic énergétique et le suivi des consommations
    • Réalisation d’une étude sur les contractualisations possibles de la Communauté de Communes et des Communes membres avec un fournisseur d’énergies renouvelables
    • Développement des énergies renouvelables dans les bâtiments et espaces publics
    • Achat de véhicules électriques ou hybrides

    OBJECTIF 2. ADOPTER UNE POLITIQUE DE PRATIQUES ET D’ACHATS RESPONSABLES

    • Suppression du recours aux pesticides dans les espaces verts et recherche de solutions adaptées à cette obligation
    • Diminution de l’utilisation de papier dans les actes administratifs de la collectivité : dématérialisation des actes
    • Mise en place d’une politique d’achats écologique intégrant les critères de développement durable et privilégiant les labels environnementaux
  • L’amélioration continue du territoire

    La formation, l’éducation et la participation sont des éléments déterminants pour la réussite de l’Agenda 21. La découverte et la compréhension des problèmes existants à l’échelle mondiale et locale, et l’implication des acteurs, sont des enjeux transversaux à intégrer dans toute démarche.

    OBJECTIF 1. ANIMER L’AGENDA 21 ET GARANTIR L’AMÉLIORATION CONTINUE DE LA COLLECTIVITÉ

    • Mise en place d’un Comité de pilotage de la démarche Agenda 21, impliquant les élus, des représentants du milieu associatif et des habitants associés
    • Création d’une mission annuelle autour des priorités de l’Agenda 21

    OBJECTIF 2. SENSIBILISER TOUS LES PUBLICS AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

    • Structuration de l’offre pédagogique du Bassin de Marennes autour du développement durable et accompagnement des structures d’éducation à l’environnement et au développement durable
    • Développement de l’éducation à l’environnement et au développement durable en milieu scolaire et dans le cadre des Temps d’Animation Périscolaires (TAP)
    • Développement de l’éducation à l’environnement et au développement durable dans les centres de loisirs et les locaux jeunes intercommunaux